jeudi, septembre 21, 2017

Informations

Historique

1947, Les premiers pas …

C'est sous l'impulsion de M. GUILLEMOT que le judo/ ju-jitsu a vu le jour en Bretagne. Dès 1947, la Police Nationale incite M. GUILLEMOT et trois de ses collègues à suivre le stage de l'école nationale des sports de combat (boxe française, anglaise, judo et ju-jitsu). A la suite de ce stage, les 4 passionnés décident d'ouvrir une section de judo/ju-jitsu au sein des locaux brestois de la Police Nationale, où les entrainements sont réservés aux policiers et aux marins.

1949, l'affiliation à la fédération

Suite à l'avis favorable de Maitre KAWASHI, du collège des ceintures noires et du comité directeur de la fédération Française de Judo Ju-Jitsu, présidé par M. BONNET-MAURY, la section des sports de combat est admise au sein de la fédération Française de Judo Ju-Jitsu. A cette époque, un noyau de 25 judokas propose des entrainements réguliers agrémentés d'exhibitions afin de faire connaître aux brestois cette nouvelle activité. Le manque de formation et de structure amène M. GUILLEMOT à contacter la Fédération pour solliciter un judoka expérimenté ; M. LE TREUT, 87eme ceinture noire française, prend en 1950 la direction du groupe de M. GUILLEMOT.



1970-1980, la maturité

L'arrivée du Kiaï Club, 2 rue Victor EUSEN, est le fruit des années passées dans les précédents dojos : Paris, Rennes, Laval puis Brest.

Les voyages à l'étranger, les nombreux dojos visités par M. LE TREUT, l'ont amené à imaginer un lieu où l'on puisse pratiquer les Arts Martiaux dans les meilleurs conditions. Le projet se réalise à Saint-Pierre dans une salle spécialement conçue dans un cadre idéal de verdure et de calme.

L'inauguration du dojo de Saint-Pierre attire tout de suite l'attention car pour la première fois à Brest, un dojo voit le jour. Hauts gradés français et étrangers s'y succèderont durant ces 20 années et apprécieront la convivialité et la sérénité du lieu.

La pratique du Judo mais aussi de l'Aïkido et de la culture physique s'y développe. Le Kiaï Club arrive à maturité durant cette période ponctuée de beaucoup d'évènements : visites de Bob BRADLEY, de Marc ALEXANDRE, d'Angelo PARISI, d'André NOCQUET, de Maitre TAMURA, etc …

1990-2000, la continuité

Une page du Kiaï Club Brest se tourne en 1991 avec le décès de M. LE TREUT. Le Kiaï Club a alors 40 ans. Ses Enfants décident de poursuivre les activités du club. Youenn, le 4eme enfant de la famille, prend la direction technique. Hervé, le 2eme, devient président. Marianne, l'aînée, est nommée secrétaire. Saïg et Ariel sont trésoriers.

Depuis quelques années déjà, Youenn assiste son père pendant les cours de judo. Les stages de vacances pour les enfants sont mis en place. Youenn LE TREUT suit, parallèlement à ses activités au club, des stages de formation ainsi que des cours à l'École des Cadres de Rennes.

En 1994, une douzaine « d'anciens » du club sont toujours présents. Parmi eux, Cyrille GOURVES avec qui Youenn LE TREUT essayent de faire évoluer le fonctionnement du club (publicité, tâches administratives, etc...).

Le nouveau conseil d'administration, élu en 2001 continue la rationalisation de la gestion du club. Mais l'objectif principal est de conserver l'esprit initial et l'image que le Kiaï Club a toujours eue.

Nous contacter

Kiai Club Brest
2 Rue Victor Eusen, 29200 Brest
06 14 78 17 40
02 98 45 18 69

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Scroll to top